L’obsolescence, le cancer du smartphone

Tout mais pas ça! 

Source: génial court de Steve Cutts, Happiness

Comment? Mon smartphone, que j’ai payé si cher, est PERIME? Va-t-il falloir que j’aille me battre pour en racheter un moins cher? 

Oui les constructeurs le prévoient, il va falloir en racheter un.

Multiplié par le nombre de gens qui en possèdent ça chiffre! Depuis 2007 plus de 100 millions de smartphone ont été vendus en France.

65% des Français en possèdent un. 4 personnes sur 5 pour les moins de 40 ans.

D’autres chiffres encore parce qu’on les aime.

Pour fabriquer un smartphone il faut: 70 kg de matière, 60 métaux différents (dont une vingtaine seulement sont recyclables) pour une durée d’utilisation moyenne de 4 ans. Question écologie, changer de portable, ce n’est pas sans impact.

Ce shéma, qui rappelle celui de la composition d’une cigarette, mets bien en évidence la proportion des métaux utilisés, qui, rappelons le, peuvent être issus de marchés relativement obscures. 

 

Se dire alors qu’il faut changer de portable après 4 ans d’utilisation met en rage. Mais pourquoi ne fonctionne-t-il plus?

Il y a 3 raisons principales: 

-l’obsolescence technique : rien ne fonctionne plus! Un des matériau est mort et il ne se fabrique plus ou est inaccessible.

-l’obsolescence culturelle : un autre produit dit plus performant et plus esthétique sort laissant le votre déjà « d’une autre génération »

-l’obsolescence logiciel : celle là, c’est notre préférée, celle qui rend par les mises à jour nos smartphones ou ordinateurs plus lent, voir inutilisables.

A partir du 1er janvier 2020, le ministère de la Transition écologique va mettre en place un « indice de réparabilité », qui repose sur une dizaine de critères, pour lutter contre cette obsoloescence programmée. L’idée est de réduire la consommation de matières premières et réduire son impact environnemental. 

Si cette loi écolo pouvait réduire cette sensation d’être pris pour des pigeons…

Afin de minimiser les effets de l’obsolescence, nous pouvons faire attention à ces données avant le prochain achat de notre téléphone:

-regarder l’indice IP, qui indique la résistance aux coups, à la poussière, à l’eau (plus l’indice est élevé, plus votre téléphone est robuste)

-choisir un écran solide de type Gorilla Glass, ou du moins penser à protéger son écran

-choisir une batterie d’une puissance au moins équivalente à 2000 mAh et accessible pour ne changer qu’elle si besoin

-avant de se lancer on peut aussi vérifier la séparabilité de son téléphone sur le site IFIXIT

-penser au reconditionné aussi , avec des sites comme tradediscount ou backmarket qui nous rappellent que digitale et écologie peuvent être copains.

Pour les aventureux et les « bricoleurs », le site Comment reparer. com est intéressant car bien documenté, avec un forum qui résoud beaucoup de scénarios dans lesquels son téléphone pourrait ne plus fonctionner.

Par désir de ne plus se faire prendre pour des consommateurs « faciles » et par soucis de réfléchir à ce que signifie posséder un smartphone, commençons par bien le choisir : ) .

Sites sources: HOP et Produit Durable

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *