Je scanne, tu scannes, il scanne, nous scannons, avec YUKA

Au départ, c’est un projet à trois : Julie Chapon, François Martin, Benoit Martin. Leurs objectifs ? Réinventer notre manière de consommer
Aujourd’hui, YUKA, c’est une application téléchargée plus de 5 millions de fois. 

Plus de transparence, plus de données immédiatement accessibles pour savoir ce que l’on met dans son assiette. Cette application permet de scanner beaucoup de produits trouvés en grande surface et traduit les étiquettes. Un score sur 100 est attribué aux produits. Plus le score est haut, “meilleur” le produit est. 
Meilleur, au sens, sans additifs, sans conservateurs, pas trop sucré, pas trop salé, pauvre en acides gras saturés. 

Au fur et à mesure de nos scans, l’assiette, qui représente en terme de proportions ce que nous consommons se teinte plus ou moins de vert ou de rouge. Il devient alors un défi d’écraser petit à petit tout ce rouge ! 

historique produits scannés Produits alternatifs proposés par Yuka Proportion assiette Yuka

Coucou les E216 qui nous éclatent au visage, hello les suggestions bios, bye bye mon choc préféré…

Yuka,application gratuite, assure son indépendance face aux marques. La rémunération se fait grâce aux dons, et certains fonctionnalités sont en train de devenir payantes. 

Comme un jeu, on se prend vite au goût d’en savoir un peu plus sur ce que l’on ingurgite au quotidien. 

Petit bémol, l’analyse systématique en terme de quantité de sucre ou de sel classe certains produits comme mauvais comme le miel alors que celui apporté plein d’avantages nutritifs. 

L’essayer c’est l’adopter ? 

Sources :

MARIE LOU 

FRANCE TV 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *