Un défi vert : le #Trashtag, devenu viral

Un défi, adressé aux adolescent, qui change des défis dangereux qui ont tendance à leur plaire comme manger des dosettes de détergents liquide, avaler deux litre de boisson gazeuse, manger une cuillère à soupe de cannelle c’est possible ?

Oui ! et il ne faut pas le confondre avec le  #trashbagchallenge, qui consiste à enfiler un sac poubelle avant d’aspirer l’air se trouvant à l’intérieur à l’aide d’un aspirateur….

Please, amateurs de sensations fortes, abstenez-vous ; )

C’est le #Trashbag, un défi lancé au début pour les adolescents en quête d’occupation, et qui s’adresse maintenant à tous, famille, enfants, ados.

C’est celui de nettoyer son environnement, afin de s’y sentir bien, lancé en 2015 par la société UCO Gear, une fabrique de lanterne à bougies de Seattle.

Passé un peu inaperçu, c’est récemment, suite à un article de Byron Romàn sur Facebook que ce défi a pris de l’ampleur.

Son message, avec ses 360 000 partages et 97 000 likes sur Facebook est celui ci :

« Voici un nouveau #défi pour tous les adolescents ennuyés. Prenez une photo d’un endroit qui a besoin d’être nettoyé ou entretenu, puis prenez une photo après que vous ayez fait quelque chose à ce sujet et affichez-la. Voici les gens qui le font #BasuraChallenge #trashtag Challenge, rejoignez la cause. #BasuraChallengeAZ »

Qui est sur la photo ? Big mystère !

On ne sait pas, il n’est, à l’heure actuelle, pas encore identifié.

La photo proviendrait d’une entreprise d’écotourisme, Happy Tours GT au Guatemala.Cette image accompagnée d’un wording en espagnol a été le lendemain postée par Roman, traduit en anglais. Il y a ajouté deux # :  #trashtag et #BasuraChallenge. Basura, qui signifie ordures en espagnol.

Même si Romàn n’a pas inventé ce défi on peut dire qu’il est à l’origine de sa viralité.

Ce défi fonctionne, et, chaque jour, des personnes y participent afin de garder notre planète à peu près propre.

Instagrammeur : à vous de jouer !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *